Assurance emprunteur : comment obtenir un remboursement ?

Assurance emprunteur : comment se faire rembourser ?

L’assurance du prêt immobilier est extrêmement couteuse et représente plus de 30 % des frais payés par l’emprunteur.

Ce prix élevé est dû aux différents facteurs à risque liés à ce type de prêt qui s’étale sur de longues durées.

C’est pourquoi, il serait très bénéfique de pouvoir récupérer certaines sommes d’argent qui on était payées durant le remboursement du crédit.

Alors est-il possible d’avoir un remboursement d’une assurance emprunteur et comment l’obtenir ?

Pourquoi demander un remboursement d’une assurance emprunteur ?

Malgré le grand nombre d’avantages qu’apporte une assurance à l’emprunteur, elle a quelques inconvénients,notamment ceux liés à son coût élevé.

L’assurance emprunteur représente une très grande partie des sommes versées à la banque et son coût est proportionnel à la durée du crédit et à son montant.

Une personne qui a souscrit à une assurance emprunteur paie chaque mois des primes dont le montant varie en fonction de plusieurs paramètres comme : l’âge, l’état de santé et la situation professionnelle et personnelle.

Lors de l’apparition de l’assurance emprunteur, les assureurs ont estimé qu’il est impossible de déterminer de façon précise le risque à assurer pour un crédit immobilier à cause de la présence de plusieurs variables. C’est pour cela que l’état leur a permis d’établir une surfacturation afin de protéger leurs intérêts.

Ainsi, il est nécessaire de demander des remboursements apurés de la banque ou de l’assureur.

Depuis 2012, la loi oblige les assureurs et les banques à rembourser le client d’assurance emprunteur sur les deux points suivants :

  • Les risques couverts qui ne se sont pas survenus.
  • Les bénéfices réalisés à travers les somme versé par l’assuré pendant la duré de validité de son crédit.

Comment obtenir un remboursement d’une assurance emprunteur ?

L’obtention d’un remboursement d’une assurance emprunteur est une opération très délicate. La première chose à faire avant de demander un remboursement, est de calculer le montant de ce dernier. Les règles de calcul sont floues et difficile à mettre en évidence et ce, pour plusieurs raisons, pour cela il ne faut pas le faire vous-même.

Le montant du remboursement est lié au rapport entre les primes reçues par l’assureur et les tarifs payés par ce dernier en cas de sinistre. Il faut aussi savoir de façon exacte la somme des intérêts produits par les primes payées par l’assuré. Les frais administratifs de la gestion des contrats doivent être soustraites du montant total, car ces dernières on été payées par l’assureur.

À cause de ces différentes variables, il est conseillé de faire appel à un organisme spécialisé comme UFC Que Choisir ou Action Civil pour calculer le montant de votre remboursement.

Il faut savoir qu’il existe plusieurs stimulateurs en ligne qui peuvent vous aider à calculer la somme que vous devez récupérer auprès de votre banque ou de votre assureur. Cependant, ces stimulateurs ne sont très fiables car il ne disposent pas de toutes les informations nécessaires pour effectuer un calcul précis.

Après la mise en évidence du montant du remboursement, vous devez envoyer une demande de remboursement par courrier au directeur général de la banque ou de l’assurance ou les deux et attendre leur réponse.

Il faut noter que vous devez envoyer votre demande de remboursement dans les deux ans qui suivent la fin de votre contrat d’assurance emprunteur.

Que faire si ma demande de remboursement d’assurance emprunteur est refusée ?

Dans plusieurs cas, les demandes de remboursement sont refusées à cause de certaines raisons logiques ou à cause de la non-honnêteté des banquiers et des assureurs. Pour cela, vous pouvez poser plainte à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Vous pouvez vous trouver obligé d’aller dans les tribunaux pour obtenir votre droit, mais cette démarche est en général très longue, coûteuse et nécessite beaucoup d’efforts.

La société action civile et UFC Que choisir recommande de faire une action judiciaire collective qui comporte 100000 assurés afin de réduire les dépenses et d’avoir une plus grande force dans le tribunal.

Aujourd’hui, vous avez le droit de réclamer un remboursement auprès de votre assureur et de votre banque sur les primes de votre assurance emprunteur. Avant de faire une demande de remboursement, vous devez vous assurer de bien calculer le montant exact.

Peut-on se passer d’une assurance emprunteur ?

Il faut savoir que contrairement à une assurance auto, aucun texte de loi ne vous oblige à souscrire à une assurance emprunteur au moment où vous allez contracter un prêt immobilier. Pour autant, inutile de rappeler votre banque pour tenter de négocier, car aucune banque ne prendra le risque de vous accorder un crédit, sans qu’il ait la garantie d’être payé en cas de décès ou d’invalidité totale de l’un des deux emprunteurs. 

Par contre, rien ne vous empêche de comparer plusieurs offres, comme vous allez le faire pour trouver votre crédit, que ce soit un prêt immobilier ou un crédit conso. Sachez également que vous pouvez le faire en cours de prêt, si vous estimez que le contrat d’assurance emprunteur que vous aviez signé au départ n’est plus adapté ou que vous payez trop cher. Ceci est rendu possible grâce à la loi Hamon. 

Quoi qu’il arrive, et comme c’est expliqué ici https://assurance-emprunteurs.net/obligation/, vous pouvez demander plusieurs devis et sélectionner la meilleure offre. Cela vous permettra de réaliser des économies. Attention cependant, car cette offre doit correspondre aux risques que vous présentez pour la banque. Si cette dernière estime que la garantie n’est pas suffisante, elle est en droit de refuser celle que vous lui proposez. Vous devrez alors recommencer vos recherches. 

Si vous cherchez une assurance emprunteur de votre côté, ceci peut être fait en vous rendant sur un site comparateur. Vous répondez aux questions qui vous sont posées et vous recevez les meilleures offres sur votre boite mail. Vous pouvez également contacter un courtier en assurance pour qu’il fasse la recherche à votre place. Ayez tout de même conscience que si vous êtes pressé, vous aurez une réponse plus rapidement avec le comparateur en ligne.