Finance :  comment rédiger un plan de financement ?

Le plan de financement fait partie des prévisions financières dans le cadre d’une création d’entreprise, mais uniquement. Ce document comptable est un support d’analyse pour la détermination de la viabilité de votre projet avant de planifier les financements tout au long de la vie de la société. Le plan financement est document qui se présente sous la forme d’un tableau regroupant les besoins et vos ressources. Les besoins représentent ce que la société doit financer au démarrage. Les investissements dans le cadre du lancement sont multiples, cela peut se faire sur un site internet pour les e-vendeurs. Quant aux ressources, ce sont des moyens à disposition de l’entreprise qui peuvent émaner de différents acteurs.

Pourquoi faire un plan de financement ?

Le plan de financement concerne directement et prioritairement les financeurs. C’est grâce à ce document comptable que l’on vérifie si le projet est financé de façon efficace et son équilibre. Mais également d’observer et jauger de la prise de risque du porteur de projet, et avoir une vision globale du financement. L’étude de plan de financement permettant de répondre à des questions pratiques pour ne pas dire cruciales. Si le plan laisse apparaître une instabilité de financement, c’est un signe qui doit signaler la faillite probable.

Établir le plan de financement

Le plan de financement de base permet de calculer le coût total du projet au démarrage et à déterminer son montage financier. Ce dernier se présente sous forme de tableau et se sépare en deux formes :

  • D’un côté les besoins à financer pour le démarrage de l’activité,
  • Les ressources financières affectées au financement de ces besoins.
A lire également  Comment bien gérer les impayés avec un service de recouvrement pour les entreprises de services financiers

Les besoins initiaux à financer

Les besoins de base sont composés des investissements nécessaires à la création de l’activité et du besoin de fonds de roulement initial. Les investissements retenus concernent le prix d’achat hors taxes. On retrouve notamment :

  • Les acquisitions de terrains et de bâtiment ainsi que les travaux, l’agencement et les dépenses de rénovation,
  • Les dépôts et cautionnements versés,
  • Les achats de licence, de droit au bail, les droits d’entrée,
  • Les titres de sociétés en cas de prise de participation ou de rachat.

Les ressources financières initiales

Les ressources financières de base sont constituées de tous les moyens mis à la disposition de la société à son démarrage pour couvrir les besoins. Il s’agit :

  • Des apports en capital social,
  • Les apports de l’exploitant pour les entreprises individuelles,
  • Les emprunts souscrits,
  • Les apports en compte courant d’associé,
  • Les subventions d’équipement reçues à la création.

Plan de financement de façon pratique

Pour l’établissement de leur plan de financement initiale, vous devez :

  • Budgétiser les frais relatifs à la création de l’entreprise,
  • Recenser et évaluer tous les investissements nécessaires à la conduite du projet,
  • Calculer le besoin en fonds de roulement au démarrage, 
  • Recenser tous les apports effectués par les associés ou par l’exploitant individuel,
  • Rechercher tous les financements que l’entreprise peut obtenir
  • Équilibrer le plan  de financement et analyse de sa cohérence.