Nos conseils pour choisir son 3ème pilier

Pour bien préparer votre retraite, vous avez décidé d’investir votre argent dans un 3ème pilier. Effectivement, si vous êtes dans l’obligation de souscrire au premier et au deuxième pilier pour votre retraite. Le 3ème pilier est un choix que vous faites librement, car les deux premiers ne vont couvrir que 60 à 75 % de votre dernier salaire quand vous serez à la retraite. Avec le 3ème pilier, vous allez pouvoir vivre une retraite plus confortable. Il existe par ailleurs différents types de 3ème pilier dans le commerce, il n’est pas toujours évident de faire un choix. Grâce à notre guide, il vous sera possible de sélectionner plus facilement votre 3ème pilier.

Choisir son 3ème pilier en fonction de votre profil

Vous vous demandez sûrement lequel choisir entre un 3ème pilier libre lié pour améliorer votre retraite. Il existe des éléments qui peuvent vous aider dans votre sélection. Votre profil peut être un élément que vous pouvez prendre en considération quand vous allez choisir votre 3ème pilier. Effectivement, cela vous permettra d’identifier celui qui répondra le plus à vos besoins. En fonction de votre profil, vous pouvez orienter votre choix vers :

  • Le 3ème pilier. C’est le 3ème pilier recommandé si vous êtes un citoyen Suisse qui réside dans le pays ou à l’étranger. Dans le cas où vous résidez en Suisse, avec ce choix vous pouvez profiter des déductions fiscales très intéressantes. Si vous sélectionnez cette option, vous pouvez fixer vous-même la durée de votre contrat et vous avez la possibilité de retirer vos fonds quand vous le désirez 3 ans après la signature du contrat. Et cela sans que vous ayez à fournir un motif. Vous n’avez qu’à demander la libération du contrat. Avec cette option, vous pouvez également assurer plusieurs personnes. Sans oublier que le payeur de la prime et le bénéficiaire peuvent ne pas être la même personne. Il est important de souligner que vous êtes libre de verser sur votre compte la somme que vous désirez, car aucune limite n’est appliquée à ce sujet.
  • Le 3ème pilier lié. Cette option est recommandée aux personnes qui travaillent en Suisse. Ici, c’est votre âge qui détermine la durée de votre contrat d’assurance-vie. Si vous êtes une femme, le contrat arrivera à échéance à vos 64 ans. Tandis que pour un homme, la date limite est de 65 ans. Toutefois, il vous est possible de retirer vos fonds du compte 1 an après la signature du contrat au moins si vous répondez à certaines conditions. Effectivement, si vous devenez un indépendant, si vous avez décidé de quitter définitivement la Suisse ou si vous êtes à 5 ans avant l’âge de votre retraite. Vous pouvez retirer votre argent de votre compte assurance-vie. Si vous allez faire l’acquisition de votre résidence principale, vous pouvez également retirer votre argent de votre contrat d’assurance-vie. Pensez à vérifier qu’il y a une valeur de rachat pour éviter de vous retrouver sans rien quand vous libérez votre contrat d’assurance-vie. Pour ce type de contrat, l’assuré et celui qui va verser la prime devra être la même personne.

Souscrire à un 3ème pilier auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance

Outre votre profil, l’établissement auprès duquel vous allez souscrire pour votre 3ème pilier peut également impacter votre choix. Si vous voulez miser sur la sécurité, vous allez vous orienter vers une compagnie d’assurance. Effectivement, en choisissant cette option, vous pouvez profiter de la libération des primes en cas d’incapacité de gain. De ce fait, si vous êtes en situation d’invalidité, vous pourrez toujours continuer à honorer vos primes. Tandis que si vous préférez la flexibilité, souscrire à un 3 eme pilier auprès d’une banque vous sera plus adapté. Effectivement, là vous pouvez choisir le montant de vos versements en respectant le plafond annuel fixé par la banque.

La durée du contrat

Lorsque vous choisissez votre 3ème pilier, votre âge peut également vous aider à choisir entre un contrat auprès d’une compagnie d’assurance ou d’une banque. Effectivement, pour un placement plus intéressant et rentable. Il faut prendre en considération votre départ en retraite. Si vous devez prendre votre retraite dans 14 à 8 ans après la signature du contrat d’assurance-vie. Il est recommandé d’opter pour un 3ème pilier auprès d’une banque. Tandis que si votre départ en retraite n’arrive que dans 10 ans ou plus, préférez la compagnie d’assurance. Cette option est plus avantageuse en termes de rendement et de protection.